Directive MiFID II : quels impacts concrets pour les investisseurs ?

La réforme de la directive européenne MiFID (Markets in Financial Instruments Directive) est en vigueur depuis le 3 janvier 2018. Son objectif : renforcer la transparence des marchés financiers et la protection des investisseurs. Mais qu’est-ce que cela change concrètement pour vous ? Quels impacts sur vos placements ? Décryptage.

 

Le bon produit au bon client

 

C’est l’un des principaux objectifs de la directive MiFID II : que les intermédiaires financiers proposent des solutions réellement adaptées aux besoins et au profil de risque de leurs clients.

Plus particulièrement, les banques privées doivent s’assurer de :

  • l’adéquation entre le profil de l’investisseur et la structure de son portefeuille,
  • la connaissance et l’expérience du client en matière d’investissements financiers,
  • l’application systématique de critères et de contrôles permettant d’identifier qui peut souscrire à quels produits.

Pour assurer l’adaptation optimale de nos services à vos besoins, ODOO BHF Banque Privée s’engage à mettre votre profil d’investisseur à jour régulièrement.

> Quel est votre profil d’investisseur ? Faites le point avec un conseiller ODDO BHF

 

Transparence sur toute la ligne

 

MiFID II vise aussi à rendre les produits financiers – leur fonctionnement, leurs frais et leurs risques – plus lisibles pour les investisseurs.

Pour garantir cette transparence, ODDO BHF Banque Privée met désormais à votre disposition une estimation des coûts avant toute transaction au sein de portefeuille (achat ou cession de titres, arbitrage…). Un relevé synthétique annuel reprenant l’ensemble des frais prélevés vous sera également transmis.

Pour les produits complexes (organismes de placement collectif, produits structurés…), leur description, désormais plus encadrée, vous donnera davantage d’informations sur le risque associé et les frais de fonctionnement.

 

MiFID, c’est quoi au juste ?

Cette directive vise à unifier et à harmoniser les marchés financiers en Europe, avec 2 grands objectifs en ligne de mire :

– la protection des investisseurs et la préservation de l’intégrité du marché,

– la promotion de l’équité, de la transparence, de l’efficacité et de l’intégration des marchés financiers.

La directive MiFID II, adoptée par le Parlement européen le 15 mai 2014, s’inscrit dans la continuité de la première directive MiFID applicable depuis 2007.

 

ODDO BHF Banque Privée : une offre enrichie

 

Pour répondre aux nouvelles exigences de cette directive européenne et mieux servir ses clients, ODDO BHF propose depuis le 1er janvier 2018 une offre renforcée, structurée autour de 3 services :

  • la gestion sous mandat,
  • le conseil en investissement,
  • la réception et transmission d’ordres.

Découvrez les principales caractéristiques de cette offre dans le tableau ci-dessous.

 

 

ODDO BHF Banque Privée

  • Depuis plus d’un siècle, nous accompagnons nos clients sur l’ensemble de leurs problématiques patrimoniales et entrepreneuriales.
  • En tant que client, vous êtes accompagné par un banquier privé qui coordonne les experts internes (conseillers financiers, juristes, fiscalistes…) et externes au Groupe, afin de trouver des solutions de structuration patrimoniale et d’investissements adaptées à vos besoins.

=> Découvrir les expertises de ODDO BHF Banque Privée
=> Contactez-nous

à lire aussi

Actualités 29 Janvier 2020
#Actualités #Entreprise #Femme active #Financement #Fiscalité #Impôts #Investissement