Mesdames, c’est le moment d’intégrer un conseil d’administration !

« Les femmes ont une occasion historique de rentrer dans les conseils d’administration, depuis la loi Copé-Zimmermann de 2011 qui a fixé, à partir de 2017, une obligation de 40% de femmes dans les conseils d’administration et de surveillance des entreprises de plus de 500 salariés réalisant 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. […]

Dominique Druon, qui a aujourd’hui crée Aliath, son cabinet en conseil de gouvernance, […] explique :

« Il faut ouvrir les yeux : […] Le fait d’être une femme ne suffit pas. »

Voici les conseils pour celles qui souhaiteraient rentrer dans un conseil d’administration :

  1. Bien se poser la question : « Pourquoi veut-on être administratrice »
  2. S’autoriser à dire qu’on cherche un mandat et oser le demander.
  3. Trouver un sponsor. 
  4. Ne jamais demander « de l’aide » mais « un service ».
  5. Se rendre visible.
  6. A quel âge ? 

Marie-Jo Zimmermann [qui a porté la loi de 2011, NDLR] reçoit déjà beaucoup de retours qui témoignent que la mixité a changé les comportements managériaux de ces conseils. Et elle est pleine d’espoir pour la suite :

« Une fois que ces femmes seront en place et auront acquis leur légitimité, elles ne pourront pas être délogées car on se rend compte des avantages de cette mixité. »

Article de Florence Sandis, paru le 14 septembre 2018 sur le site des Echos. Lisez l’article en intégralité ICI.

à lire aussi

Actualités 29 Janvier 2020
#Actualités #Entreprise #Femme active #Financement #Fiscalité #Impôts #Investissement