Témoignages

Victoire

20 Septembre 2017

Quel mode de gestion pour mon portefeuille de titres ?

Il y a quelques mois, j’ai ouvert un compte-titres avec l’intention de le gérer en toute autonomie. Mais plus les semaines passent, moins je trouve le temps de m’occuper de mon placement. Je rate peut-être de belles occasions d’investissement ou manque d’identifier certains risques. J’en ai parlé à mon banquier et il m’a proposé 2 solutions pour gérer mon compte-titres : la gestion conseillée ou la gestion sous mandat. Décryptage.

 

La gestion conseillée : une liberté éclairée  

 

Si je veux rester maître de mes décisions d’investissement (achat/cession d’actions ou d’obligations par exemple), la gestion conseillée est la solution qu’il me faut. Elle me permet de garder la main sur mon placement tout en profitant de l’éclairage d’un expert. Pratique si j’ai un doute sur une opération financière : il me suffit alors de le contacter pour avoir son avis ou connaître les implications de tel ou tel arbitrage.

Le conseiller en investissement ne se contente pas seulement de répondre à mes questions. Proactif, il me fait part de recommandations personnalisées, afin d’ajuster en continu mon portefeuille selon une stratégie d’allocation d’actifs prédéfinie. Pour cela, il s’appuie lui-même sur un comité d’investissement qui analyse les tendances des marchés. Enfin, il peut aussi me faire découvrir de nouvelles classes d’actifs.

La gestion conseillée s’adresse aux personnes passionnées par les marchés financiers ou à celles qui ont du temps et souhaitent s’initier peu à peu. Mais attention, un minimum de réactivité s’impose : si le conseiller m’appelle pour acheter une action, sa recommandation ne sera peut-être plus pertinente dans 3 mois. Il me faut agir vite avant que le cours de l’action monte !

> Lire aussi notre dossier : « Le PEA : pour investir en actions… et en franchise d’impôt ! »

La gestion sous mandat : déléguée à 100 %

 

Avec la gestion sous mandat, je délègue entièrement mes choix d’investissement à un gérant de portefeuille dédié qui agit pour mon compte. Je commence par définir avec mon banquier privé mes objectifs d’investissement et la stratégie d’allocation d’actifs que le gérant mettra en œuvre, selon une méthodologie de gestion discrétionnaire. Cet expert a en effet toute latitude pour gérer mon portefeuille selon ses convictions et ses analyses économiques et financières, dans le respect toutefois du profil de mandat que je lui aurai confié.

Il existe de nombreux types de mandat de gestion : défensif, équilibré, offensif, réactif, rendement… en fonction de l’allocation d’actifs sur le portefeuille. Un exemple : si mon placement comporte entre 0 et 50 % d’actions, mon banquier me recommandera un mandat de gestion équilibré. Jusqu’à 30 % d’actions, le profil de gestion sera défensif.

Mais rien n’est inscrit dans le marbre : je peux changer de profil et de mode de gestion à tout moment si mes objectifs évoluent.

 Comment choisir ?

 

 Que ce soit avec la gestion conseillée ou la gestion sous mandat, je bénéficie d’un reporting régulier des opérations effectuées et de la performance de mon portefeuille. Mais comment choisir entre les 2 ?

Tout dépend de mes souhaits, mais aussi de facteurs pragmatiques tels que le temps que je peux consacrer à mon placement, mon niveau de connaissance des marchés financiers ou encore, l’allocation d’actifs sur mon portefeuille. Par exemple, un support principalement investi en actions nécessite à la fois une réactivité maximale dans la gestion du risque et une approche offensive visant une croissance régulière du capital. Dans ce cas, un mandat de gestion peut s’avérer judicieux. Au contraire, un support comportant une majorité d’obligations ou d’OPCVM de taux n’implique qu’une faible rotation des actifs : la gestion conseillée est probablement suffisante.

Dans tous les cas, mieux vaut demander l’avis de mon banquier privé qui reste mon interlocuteur privilégié.

> Vous souhaiter déléguer la gestion de vos placements à des experts ? Parlez-en à nos conseillers

Vous avez des questions et souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous

Vous avez un projet ou un besoin d’investissement ?
Les experts de ODDO BHF sont à votre disposition.

* Champs obligatoires








Vos données à caractère personnel sont collectées par des experts en patrimoine de ODDO BHF aux fins de répondre à vos préoccupations.
Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données, et d'un droit de vous opposer à leur traitement en vous adressant à : contact@ladiesbank.fr.
En aucun cas vos données personnelles sont communiquées à des tiers.

Contact

à lire aussi