Témoignages

Juliette

02 Février 2016

Comment gérer ma première déclaration de revenus post divorce ?

Un divorce apporte avec lui son lot de casse-têtes administratifs. Parmi eux, la déclaration de revenus. Divorcée depuis 6 mois avec 2 enfants, comment dois-je la remplir désormais ? J’ai fait ma recherche.

Je remplis ma propre déclaration

 Des conjoints divorcés, séparés ou en instance de divorce doivent chacun remplir une seule déclaration, pour leurs revenus uniquement. L’année prochaine, je remplirai donc ma propre déclaration au titre des revenus que j’ai perçus cette année.

Mieux vaut remplir cette déclaration en ligne sur le site des impôts plutôt que sur papier. L’intérêt : accéder directement au formulaire de déclaration et bénéficier de délais d’envoi supplémentaires. Pour cela, il suffit de créer un espace personnel sur le site www.impots.gouv.fr à l’aide de mon numéro fiscal (qui figure en haut de la première page de ma dernière déclaration de revenus) et d’un mot de passe.

Si, jusque-là, mon ex-conjoint et moi faisions une déclaration pré-imprimée conjointe en format papier, l’un de nous pourra la remplir, en veillant à rayer les revenus et charges qui ne le concernent pas. L’autre pourra télécharger et remplir un formulaire de déclaration vierge.

Je fais le point sur le nombre de parts de quotient familial

C’est moi qui ai la garde de nos 2 enfants mineurs. Ils sont donc à ma charge, ce qui me permet de bénéficier d’une majoration de quotient familial, désormais composé de 2 parts pour mon foyer (1 pour moi et ½ pour chaque enfant). Cette majoration me donne droit à un puisque mes charges familiales sont importantes. Il faudra bien penser à indiquer chaque enfant à charge dans la déclaration de revenus.

Quant à mon ex-conjoint, il pourra déduire de son revenu imposable la pension alimentaire qu’il nous verse et dont le montant a été fixé par le juge. Pour moi en revanche, cette pension alimentaire est un revenu imposable à reporter sur ma déclaration !

Et en cas de résidence alternée ?

En garde alternée, mon ex-conjoint et moi partageons la charge de nos enfants à part égale. Chacun de nous 2 dispose ainsi d’un partage de la majoration de parts.

Cette situation implique le partage des réductions et crédits d’impôt liés aux charges familiales. Par exemple, le montant des dépenses retenu pour les frais de garde est de 1 150 € par parent au lieu de 2 300 € en garde exclusive.

À noter : chacun bénéficiant d’une majoration de parts, aucun des 2 parents ne peut déduire de pension alimentaire.

Vous avez des questions et souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous

Vous avez un projet ou un besoin d’investissement ?
Les experts de ODDO BHF sont à votre disposition.

* Champs obligatoires








Vos données à caractère personnel sont collectées par des experts en patrimoine de ODDO BHF aux fins de répondre à vos préoccupations.
Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données, et d'un droit de vous opposer à leur traitement en vous adressant à : contact@ladiesbank.fr.
En aucun cas vos données personnelles sont communiquées à des tiers.

Contact

à lire aussi