The Board Network : un réseau pour féminiser les conseils d’administration

The Board Network  fédère des femmes – et déjà quelques hommes – venant de secteurs diversifiés et qui partagent  une appétence forte pour la gouvernance, avec déjà – pour la plupart – une pratique au sein de Conseils. Toutes et tous sont prêts à relever d’autres défis en acceptant de nouveaux mandats dans les conseils d’administration.

Cofondé avec un réseau partenaire, le Cercle Gouvernance et Equilibre, et lancé il y a un an avec 40 membres, The Board Network en compte aujourd’hui plus de 80.

C’est un réseau sélectif et de confiance : les membres partagent leurs expériences tout comme les opportunités de mandats qu’ils rencontrent et qui ne les concernent pas. Un mentoring d’accompagnement s’instaure des plus seniors vers les primo accédants.

C‘est avant tout un réseau efficace pour les deux parties : une douzaine de nouveaux mandats ont déjà trouvé leurs attribution.

Dans une tribune parue dans Les Echos en 2018, les fondatrices de The Board Network se disaient prêtes à accepter de nouveaux mandats. Leur objectif d’ici 2020 : trouver un nouveau mandat d’administratrice pour chaque membre et doubler, voire tripler, le nombre des membres du réseau : des femmes mais aussi des hommes qualifiés et motivés.

Retrouvez The Board Network sur LinkedIn et sur Twitter @TheBoardNetwork

******

Dans le cadre de son réseau The Ladies Bank, le Groupe ODDO BHF a organisé depuis 2016 plusieurs conférences sur la loi Copé-Zimmermann du 28 janvier 2011, qui prévoit l’obligation de réserver 40 % des places des conseils d’administration à des femmes. Nous avions eu l’honneur d’accueillir entre autres Marie-Jo Zimmermann, alors députée de Moselle et co-auteure de la loi, qui nous a expliqué son combat pour l’aboutissement de cette loi.

> Prenez le temps de prendre soin de votre patrimoine, abonnez-vous à notre newsletter

à lire aussi

Actualités 29 Janvier 2020
#Actualités #Entreprise #Femme active #Financement #Fiscalité #Impôts #Investissement