« Servir la relation avec les dirigeants actionnaires et chefs d’entreprise dans sa double dimension : développement de leur entreprise et gestion de leur patrimoine privé »

En septembre 2018, Clémence Thiaucourt, banquier privé chez ODDO BHF, a participé au lancement d’un nouveau pôle de gestion de fortune dédié aux dirigeants actionnaires et chefs d’entreprise. L’objectif : leur proposer un point d’entrée privilégié vers toutes les expertises du Groupe. Clémence nous parle de son activité, véritable trait d’union entre la banque d’affaires et la banque privée, et comment elle contribue à orchestrer tous les savoir-faire de ODDO BHF au service des entrepreneurs et dirigeants actionnaires.

Pourriez-vous nous rappeler ce qu’est le Corporate Finance ? 

« Il s’agit de l’ensemble des opérations financières conseillées pour le compte d’une société pour accélérer son développement ou se céder : fusions-acquisitions, levées de capitaux et introductions en bourse, placements obligataires et privés… Les entreprises y recourent pour consolider leur position dans un environnement globalisé de plus en plus concurrentiel. Chez ODDO BHF, notre plateforme d’expertises est intégrée et délivre des conseils indépendants. »

En quoi le Corporate Finance est-il un moteur dans votre activité ?

«  Ce sont les opérations qui créent le plus d’opportunités et de synergies entre les différents métiers de la banqueUn dirigeant actionnaire qui souhaite vendre sa société se fera d’abord accompagner par notre banque d’affaires pour la recherche du meilleur acquéreur, puis tout au long de la cession. Conseillée par ODDO BHF Corporate Finance, l’opération dégage un produit de cession pour lequel le chef d’entreprise est orienté soit vers nos équipes de Corporate Finance en cas de réinvestissement direct, soit vers la banque privée s’il souhaite investir et structurer son patrimoine à titre personnel, tout en bénéficiant de notre expertise fiscale pour l’accompagner dans cette opération et ses projets futurs. Nous avons une démarche proactive d’identification de cibles de croissance externes pour nos clients et d’entreprises susceptibles de recourir à une opération de LBO (opération de financement à effet de levier), une IPO (introduction en bourse) ou un rapprochement industriel. Notre objectif est de créer une dynamique de synergies globale faisant intervenir toutes les expertises du Groupe. »

Notre accompagnement s’inscrit dans la durée, à l’image des opérations stratégiques de nos clients.

Quels secteurs d’activité ciblez-vous plus particulièrement ?

« Nous suivons notamment les opérations de LBO du secteur de la santé qui est très dynamique et se consolide : au second semestre 2017, 75 transactions impliquant au moins un acteur français ont été réalisées, pour des montants compris entre 10 et 100 millions d’euros. C’est pourquoi nous approchons les sociétés positionnées sur ce secteur : cliniques, services de santé, medtechs, biotechs. Nous avons également bâti une expertise forte sur d’autres secteurs tout aussi attractifs : agroalimentaire, loisirs, médias et nouvelles technologies, industrie au sens large. Pour piloter ces opérations, nous nous appuyons sur le savoir-faire de notre banque d’affaires, de nos analystes, de notre bureau d’études ainsi que de notre réseau de fonds de private equity, d’avocats d’affaires et d’avocats fiscalistes. »

Les 10 et 11 janvier 2019, vous organisez à Lyon un forum dédié aux PME, ETI et grandes entreprises. De quoi s’agit-il ?

« Depuis plus de 20 ans, le ODDO BHF Forum convie chaque début d’année au Centre de Congrès de Lyon entreprises et investisseurs institutionnels. Cet événement met en lumière la complémentarité de nos 3 métiers, la gestion d’actifs, la banque d’affaires et d’investissement et la banque privée, au service des dirigeants actionnaires. Ponctué d’ateliers pratiques et de réunions émetteurs/investisseurs, il s’adresse aux chefs d’entreprise, cotée ou non. »

Plus de 1 500 participants sont attendus pour cette 22e édition. 

> En savoir plus sur le Forum ODDO BHF

Quels sont les atouts de ODDO BHF pour vos clients dirigeants ?

En tant qu’entreprise familiale, nous partageons la culture entrepreneuriale et patrimoniale de nos clients. 

« La structure juridique et capitalistique du Groupe (détenue à 60 % par la famille Oddo et à 30 % par les collaborateurs) constitue un gage de confiance et d’accompagnement sur le long terme pour nos clients. Nous sommes particulièrement bien positionnés pour accompagner des opérations entre la France et l’Allemagne. Cet axe franco-allemand est porteur d’opportunités des deux côtés du Rhin. »

Accompagnez-vous beaucoup de femmes dirigeantes ?

« Oui, les femmes sont de plus en plus présentes dans nos activités. Globalement, je constate que les femmes jouent un rôle moteur croissant dans l’économie : elles sont fondatrices de start-up, membres de conseils de surveillance et d’administration, business angels… Une dynamique impulsée par la loi Copé-Zimmermann*. Nombre de femmes cherchent ainsi de nouveaux mandats. Par ailleurs, signe révélateur de cette dynamique : la directrice du département Corporate Finance chez ODDO BHF est une femme. »

Cet engagement croissant des femmes dans l’économie et la gestion de leur patrimoine contribue au développement de Ladies Bank dont la vocation est de soutenir ces tendances de fond. 

Vous avez une question sur nos expertises en matière de conseil financier aux entreprises ? Contactez nos spécialistes sans attendre

*Loi n° 2011-103 du 27 janvier 2011 relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d’administration et de surveillance et à l’égalité professionnelle.

à lire aussi

Actualités 29 Janvier 2020
#Actualités #Entreprise #Femme active #Financement #Fiscalité #Impôts #Investissement