Dossiers

The Ladies Bank

25 Mars 2016

Pour votre retraite, pensez « PERP » !

Vous travaillez et êtes fortement imposée ? Pour préparer votre retraite tout en réduisant la note fiscale, songez au PERP, ou Plan d’épargne retraite populaire. Ce qu’il offre ? Une épargne bloquée jusqu’à la retraite et déductible de vos revenus professionnels. Décryptage.

Un PERP, c’est quoi exactement ?

 Le PERP est un produit individuel d’épargne par capitalisation, permettant la constitution d’un complément de revenus à la retraite. Le moment venu, il offre une sortie en rente viagère.

Avant la retraite : pas touche à l’épargne

 Avec le PERP, la seule issue possible, c’est la retraite ! Et oui : vos versements sont bloqués jusqu’à l’heure de la sortie (hormis déblocage exceptionnel en cas d’invalidité, de surendettement ou de décès du conjoint…). Ce n’est donc pas là-dedans que vous pourrez piocher pour un achat coup de cœur ! En contrepartie, vous êtes sûre de vous retrouver avec des revenus complémentaires pour vos vieux jours.

Avantage fiscal à l’entrée…

 L’autre atout du PERP est fiscal. Vos versements sont déductibles de vos revenus professionnels, à hauteur d’un plafond égal au plus élevé des 2 montants suivants :

Bonne nouvelle : ce plafond de déduction est reportable et vous pouvez aussi utiliser celui de votre conjoint détenteur d’un PERP, s’il ne l’utilise pas ou en partie seulement.

Enfin, l’économie d’impôt réalisée n’entre pas dans le plafonnement des niches fiscales, fixé à 10 000 €. Vous pouvez donc tout à fait combiner PERP et d’autres dispositifs dont l’avantage est pris en compte dans ce montant, comme les crédits d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ou les réductions liées à la garde des enfants.

> Lire aussi : « J’ai réduit mes impôts de 4 000 € grâce au PERP »

 … mais pas à la sortie 

 À la fin de la période d’épargne, vous touchez une rente viagère qui vous garantit des revenus mensuels à vie. Seul hic : elle est imposée au titre des pensions et rentes, avec toutefois un abattement de 10 %. Si vous envisagez de concrétiser un projet, comme un voyage ou l’achat d’une maison, vous pouvez récupérer 20 % de votre épargne sous forme de capital (100 % si vous achetez votre résidence principale pour la 1ère fois).

Vous êtes soumise à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) ? La rente viagère issue d’un PERP n’entre pas dans votre patrimoine taxable, à condition d’avoir cotisé sur votre contrat pendant 15 ans.


Cet article est rédigé en partenariat avec les experts Oddo