Dossiers

The Ladies Bank

30 Mai 2018

Le crédit lombard, un outil de stratégie patrimoniale

Vous détenez des actifs financiers comme une assurance vie, un PEA ou des bons de capitalisation ? Vous pouvez vous en servir pour souscrire un prêt lombard, un emprunt gagé sur vos placements. L’intérêt : financer votre train de vie ou d’autres investissements tout en optimisant votre impôt sur le revenu. Explications.

 

 

Investir sans céder des actifs existants

Vous avez besoin de liquidités ? Vous souhaitez réaliser de nouveaux investissements sans toucher à votre patrimoine ? Le prêt lombard est peut-être fait pour vous. Il vous permet de bénéficier d’un capital supplémentaire dont vous pouvez disposer à votre guise. Plus besoin de vendre certains actifs ou de puiser dans votre épargne.

Dédié aux personnes fortement imposées, le prêt lombard permet aussi de réduire le montant de l’impôt sur le revenu puisque les sommes mises à disposition ne constituent pas un revenu imposable.

 

Un prêt adossé à vos actifs financiers

Le crédit lombard est accordé par une banque contre nantissement1 de valeurs mobilières ou d’une assurance vie. Autrement dit, vos placements financiers en dépôt dans la banque prêteuse constituent sa garantie si vous n’êtes plus en mesure de rembourser le prêt.

Le montant d’un crédit lombard dépend de la nature de la garantie. Plus vos actifs sont risqués, moins le montant du prêt sera élevé. Par exemple, s’il s’agit d’une assurance vie investie sur un fonds en euros, vous pourrez emprunter entre 80 % et 100 % de sa valeur. Dans le cas d’un compte-titres investi en actions ou d’une assurance vie en unités de compte, le montant du crédit sera de 40 % à 50 % de la valeur de votre portefeuille. Toutefois, sachez qu’en fonction des établissements, des limites de montant minimum et maximum peuvent s’appliquer.

Pendant toute la durée du prêt (3 ans maximum), vous gardez la main sur vos placements et continuez à en percevoir les revenus. Vous envisagez de réaliser des arbitrages ou de changer l’allocation d’actifs sur votre portefeuille ? La limite de crédit sera adaptée en conséquence.

 

Le taux d’un crédit lombard 

Il correspond généralement à l’Euribor, le taux auquel les banques européennes se prêtent de l’argent, à échéance 3 mois. Il est actuellement négatif mais le taux retenu est 0 auquel il faut y ajouter une marge appliquée par la banque et comprise entre 1 % et 2 %.

Lire aussi :

Bien gérer mon épargne : par où commencer ?

Capital fixe ou flexible ?

Le prêt lombard peut prendre la forme :

  • d’un crédit en compte courant,
  • d’un découvert,
  • d’une avance à terme fixe.

Dans les 2 premiers cas, le montant de l’emprunt n’est pas fixé à l’avance et les intérêts dus ne portent que sur la somme effectivement utilisée. Dans le cas d’une avance à terme, le montant du crédit, sa durée et les intérêts dus sont déterminés à l’avance.

Comment choisir ? Tout dépend de vos besoins. Un capital flexible s’avère plus judicieux pour financer un besoin de trésorerie ponctuel. Une avance à terme est mieux adaptée à un projet d’investissement précis, comme un achat immobilier.

Lire aussi

> Comment organiser mon premier investissement immobilier ?

> Le crédit lombard est-il fait pour vous ? Posez la question à nos experts : ils sauront vous guider

> Prenez le temps de prendre soin de votre patrimoine, abonnez-vous à notre newletter