The Board Network publie une tribune sur la féminisation des conseils d’administration

Les 50 femmes membres de The Board Network, un nouveau réseau qui œuvre pour la féminisation des conseils d’administration, se disent prêtes à relever d’autres défis en acceptant de nouveaux mandats dans les conseils d’administration.

Dans le cadre de son réseau The Ladies Bank, le Groupe ODDO BHF organisait en 2016 deux conférences sur la loi Copé-Zimmermann du 28 janvier 2011, qui prévoit l’obligation de réserver 40 % des places des conseils d’administration à des femmes. Nous avions eu l’honneur d’accueillir entre autres Marie-Jo Zimmermann, alors députée de Moselle et co-auteure de la loi, qui nous avait expliqué son combat pour l’aboutissement de cette loi.

 Il y a quelques semaines, 50 femmes ayant des profils très variés à très hautes responsabilités dans un contexte international ont créé le réseau « The Board Network », afin de faciliter l’identification et l’intégration de personnalités nouvelles aux conseils d’administration de grands groupes, de sociétés non cotées, ETI, PME ou aux conseils consultatifs (advisory boards) de start-up.

Dans une tribune parue dans Les Echos, elles se disent prêtes à accepter de nouveaux mandats. Leur objectif d’ici 2 ans : trouver un nouveau mandat d’administratrice pour chaque membre et doubler, voire tripler, le nombre des membres du réseau : des femmes mais aussi des hommes qualifiés et motivés.

=> Lire la tribune dans Les Echos 

> Prenez le temps de prendre soin de votre patrimoine, abonnez-vous à notre newsletter

à lire aussi